Home >> CHOC: Des vaccins toxiques sont maintenant produits par des partisans du Jihad

CHOC: Des vaccins toxiques sont maintenant produits par des partisans du Jihad

Des millions d’Américains ne voient pas l’Arabie Saoudite de la même manière que notre gouvernement, comme une monarchie bienveillante au milieu de la plus grande fosse de sable au monde avec beaucoup de pétrole qui veut juste d’excellentes relations avec ses partenaires commerciaux et ses autochtones.

En fait, la plupart des Américains qui étaient en vie le 11 septembre et assez vieux pour comprendre ce qui se passait, se souviennent que 15 des 19 pirates de l’air qui ont détruit le World Trade Center et tué près de 3 000 Américains étaient originaires d’Arabie Saoudite.

Notre communauté de renseignement et notre appareil de politique étrangère savent depuis longtemps que les factions au sein du gouvernement saoudien soutiennent le terrorisme, et en particulier les djihadistes connus pour cibler l’Occident. Comme l’a noté l’Institut CATO, un groupe de réflexion de tendance libertaire, en 2001:

Le gouvernement saoudien est le principal bailleur de fonds du mouvement odieux des talibans en Afghanistan depuis au moins 1996 acheter ici. Il a également canalisé des fonds vers le Hamas et d’autres groupes qui ont commis des actes terroristes en Israël et dans d’autres parties du Moyen-Orient.

Pire encore, la monarchie saoudienne a financé des écoles et des «charités» douteuses dans le monde islamique. Ces organisations ont été des foyers d’endoctrinement anti-occidental, et surtout anti-américain.

Maintenant, il semble que cet État parrain du djihad et du terrorisme s’apprête à fournir des vaccins au monde, après avoir acheté une opération de fabrication de vaccins auprès du gouvernement danois, comme le rapporte l’Institut Gatestone, qui suit les opérations djihadistes mondiales. (CONNEXE: Dave Chappelle questionne intelligemment les vaccins obligatoires dans le nouveau spécial Netflix.)

«Vendre la fabrication cruciale de vaccins à un pays idéologiquement hostile, qui pourrait – pour une raison ou pour une autre – décider soudainement de fermer la production, ne semble pas une bonne idée … Ceux qui disent que les Saoudiens sont simplement intéressés par le profit, comme tout le monde d’ailleurs, devrait savoir mieux “, a déclaré Rachel Ehrenfeld, un expert sur le financement du terrorisme.

Il y a un an, le vice-prince héritier saoudien Mohammed bin Salman a annoncé la création du Fonds d’investissement public, qui prévoit de contrôler quelque 2 000 milliards de dollars dans le but d’éloigner l’économie du pays de sa principale source – le pétrole. Pour ce faire, le prince a annoncé que la monarchie vendrait des actions dans la société mère d’Aramco, le géant pétrolier saoudien, dans le but de le transformer en un conglomérat d’autres sociétés et intérêts. Il est probable que l’achat du Danish State Serum Institute par le groupe Aljomaih fasse partie de la diversification de ce portefeuille.

Le problème est que le groupe des acheteurs a fait des dons aux Frères musulmans, une organisation extrémiste islamique.

Fait intéressant, note l’Institut Gatestone, les Saoudiens ont boycotté les produits danois en 2006, après la publication de caricatures représentant Mohammad. Ce qui a changé est la conjecture de quelqu’un.

Mais cela vous amène à vous demander quelle confiance les consommateurs danois devraient avoir dans les vaccins fabriqués en Arabie saoudite.

En savoir plus sur l’acheteur: Le groupe Aljomaih est une dynastie saoudienne de famille, note Gatestone, et est dirigé par Sheikh AbdulAziz Hamad Aljomaih, le plus grand actionnaire de la banque Arcapita à Bahreïn, où il est également le président. La banque est dotée d’un Conseil de surveillance de la Charia, composé de savants islamiques qui veillent à ce que les opérations et transactions de la banque soient conformes à la charia. (CONNEXES: La Fondation Clinton a reçu environ 50 MILLIONS de dollars en dons d’Arabie Saoudite, du Qatar et du Koweït.)

Il y a un certain nombre de préoccupations ici. Premièrement, même s’il semble que la diversification des Saoudiens est en cours avec cet achat, cela pourrait aussi être un moyen pour un partisan de la charia stricte de contrôler le flux de vaccins vers l’Ouest, actuellement inondé de migrants musulmans fuyant le région déchirée par la guerre. Comme nous l’avons vu au cours des deux dernières années, les incidents terroristes ont commencé à augmenter dans de nombreux pays, notamment en France, en Allemagne et en Belgique, alors que de plus en plus d’islamistes non évacués continuent de pénétrer sur le continent.

Autre possibilité: les Saoudiens souilleraient-ils intentionnellement des vaccins déjà toxiques à destination des pays occidentaux pour empoisonner la population? Si cela vous semble fou, imaginez ce que vous auriez pensé avant le 11 septembre si quelqu’un vous avait dit que des terroristes saoudiens complotaient pour faire voler des avions commerciaux dans le World Trade Center et le Pentagone.

Explorez plus de titres sur la violence dans notre monde à Violence.news.

J.D. Heyes est un rédacteur principal pour NaturalNews.com et NewsTarget.com, ainsi que rédacteur en chef de The National Sentinel.