Home >> L’immunoglobuline intraveineuse sauve des vies

L’immunoglobuline intraveineuse sauve des vies

L’immunoglobuline intraveineuse est un traitement de la septicémie; il est recommandé principalement pour les patients atteints du syndrome de choc toxique causé par un streptocoque du groupe A hypotonie. Mais une revue systématique récente suggère qu’il pourrait être utile pour un plus large éventail de patients. Patients.Après la mise en commun des données de 20 essais randomisés, les chercheurs rapportent que l’immunoglobuline intraveineuse réduit la mortalité globale de 26% dans une population mixte de plus de 2000 adultes gravement malades atteints de septicémie (rapport de risque de 0,76, IC à 95% de 0,62 à 0,89 comparativement au placebo ou à l’absence de traitement). Cela se traduit par une vie supplémentaire sauvée pour neuf patients traités (IC 95% 4-15), un avantage qui se compare favorablement aux traitements acceptés tels que la protéine C activée. L’immunoglobuline intraveineuse semble mieux fonctionner pour les patients plus malades et ceux qui ont des doses plus élevées ou une plus longue durée de traitement. L’examen a été financé par le ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l’Ontario, indépendant de tout fabricant.Les auteurs disent qu’il est temps pour un grand essai définitif de l’immunoglobuline intraveineuse. La plupart des essais existants ont été menés il y a de nombreuses années et peuvent ne pas refléter la pratique moderne des soins intensifs. Rares sont les sources fiables d’information sur les effets secondaires. Si les résultats de l’étude sont confirmés, l’immunoglobuline intraveineuse pourrait sauver 20 000 vies de plus chaque année rien qu’aux États-Unis. | | Robert Benjamin Cheetham